Comment les entreprises françaises sont-elles réparties dans les annuaires ?

visibilité internationale
Accordez à votre entreprise une visibilité internationale !
avril 21, 2016
d'entreprises en France
Où trouver les meilleurs annuaires d’entreprises en France ?
avril 21, 2016
entreprises françaises sont-elles réparties dans les annuaires

Les annuaires sont une sorte de moteurs de recherche qui sont gérés par des êtres humains. Ils sont composés de fiches descriptives de sites internet. Toutes les fiches qui y figurent contiennent un lien qui pointent vers le site correspondant et ces même liens sont classés de manière hiérarchisée en catégories et en sous catégories.

Les différentes sortes d’annuaires

Le mode de classification dépendra de l’annuaire, s’il s’agit d’un annuaire généraliste, il n’exclut aucun centre d’intérêt. L’annuaire spécialisé ou thématique va par contre se pencher sur les sites ou les pages web qui traitent d’un sujet précis ou ceux qui sont dédiés à un public bien déterminé. Il y a également l’annuaire géographique qui peut être à la fois généralisé ou spécialisé, ce qui est certain c’est qu’il est relatif à un pays, une région ou une localité. A la différence des moteurs de recherche, la classification dans les annuaires est faite par des humains et non pas par des robots qui viennent parcourir les nouvelles pages web sur la toile.

Le classement des entreprises dans les annuaires

On peut distinguer trois grands modèles qui sont en concurrence : le modèle entreprise, communautaire et communautaire-wiki pré-rempli par robot. Pour les entreprises, la répartition se fait par ordre alphabétique des titres s’il s’agit d’un annuaire généraliste et dans ce cas, les revenus de l’annuaire sont fondés sur la publicité ainsi que la fourniture de services annexes. Pour les annuaires thématiques, les entreprises seront réparties en fonction de plusieurs critères comme leurs activités ou prestations. Dans ce cas là les internautes peuvent faire des recherches mieux cibler en lançant une requête avec des mots clés bien précis comme le nom de l’entreprise si elle est connue, le secteur d’activité, la région précise, le pays ou encore les prestations proposées. Un annuaire peut contenir autant de catégories que nécessaires, par ailleurs il est possible de relier les catégories entre elles pour mieux indiquer aux internautes les catégories voisines en matière de contenu. C’est ce que l’on appelle les crosslinks.

Le nombre de catégories

Pour éviter le risque d’éparpillement les annuaires limitent le nombre de catégories à 12 ou 14. Ainsi, si l’internaute opte pour un secteur d’activité dans la méta-catégorie, il ne risque pas de perdre du temps à parcourir toutes les catégories proposées. C’est une bonne méthode de faire apparaître les entreprises et donc améliorer leur visibilité. Par ailleurs, un annuaire généraliste présente cinq à six niveaux tandis qu’un annuaire spécialisé en dispose entre deux et trois. Dans le cas où il y a plus de 50 sites d’entreprises dans une catégorie, un travail de reclassement plus pointu est effectué et de nouvelles catégories bien plus spécifiques seront mises en place pour que l’internaute puisse faire une recherche ciblée.