Paul Morlet : Le visionnaire de la lunette

billetterie pour les CE / CSE
Logiciel de billetterie pour les CE / CSE
juin 3, 2021
franchise pizzeria
Conseils pour choisir une franchise pizzeria
juin 24, 2021
Paul Morlet

Paul Morlet est un jeune Lyonnais, il est le fondateur de Lunettes pour tous. Paul Morlet est un entrepreneur qui a réussi à créer sa marque de fabrique. Il a bâti une entreprise de lunettes publicitaires personnalisables appelée Lulu Frenchie quand il n’avait que 20 ans. A 24 ans, Paul Morlet ouvre la première boutique de Lunettes pour tous, dans laquelle les lunettes de vue sont disponibles en seulement dix minutes et à partir de dix euros.

Qui est Paul Morlet ?

Paul Morlet est issu d’une famille modeste. Il est un jeune startuper Lyonnais qui a connu une réussite remarquable dans l’entrepreneuriat. Quand il avait 18 ans, il a eu son diplôme de BEP d’électricien. Il est entré ensuite à la SNCF pour effectuer une formation qui allait durer deux ans. A l’issue de cette formation, il a obtenu un CDI au SMIC. C’était à ce moment qu’il a envisagé de faire un boulot qui lui plaisait vraiment. Il a eu alors l’idée de créer des lunettes publicitaires bon marché, alors qu’il n’avait que 2 000 euros d’économies personnelles. Toutefois, il n’a pas considéré ce détail comme un frein, il a réalisé ses projets. A l’époque, le business ne marchait pas, mais il avait déjà le caractère d’un vrai entrepreneur, c’est-à-dire de rester toujours positif et d’être persévérant. En effet, Paul Morlet n’était pas du genre à se décourager, il jouait d’audace sur Twitter avec ses moyens. C’était une brillante idée parce que ses créations se retrouvaient sur le nez de stars internationales et donc s’affichaient dans les médias. C’est cette étape qui lui a permis de réaliser 1 million de chiffre d’affaires en à peine un an d’activité.

Le parcours de Paul Morlet

Paul Morlet était l’un des plus jeunes entrepreneurs de France. Il a rencontré Xavier Niel, le patron de Free, qui a ensuite financé ses créations. Xavier Niel était devenu son associé pour l’ouverture de la boutique de Lunettes pour tous, la production de lunettes a atteint une somme remarquable allant de 300 modèles par jour. En effet, pour être rentable en 10 minutes, il leur a fallu de vendre beaucoup de lunettes. Le concept de Paul Morlet management était d’inventer un modèle industriel qui n’existait pas encore sur le marché. Trouver un équilibre financier était une priorité. Effectivement, gérer les employés, la logistique ainsi que les stocks n’était pas une mince affaire. L’entreprise a mis un an et demi à choisir le modèle économique approprié. Seulement à 29 ans, Paul Morlet a réussi à diriger de nombreux magasins, dont Nice qui a été ouvert en début d’année. Dans les magasins, il emploie une centaine de salariés, son chiffre d’affaires s’est rapidement augmenté. Sa vision est encore très loin car il prévoit encore d’ouvrir une quarantaine de points de vente.

Comment est née Lunettes pour tous ?

Paul Morlet n’était pas le genre de personne qui était très bon à l’école. Il a décidé de prendre le chemin d’un entrepreneur par une simple réalisation de lunettes publicitaires. Il a donc imprimé des lunettes avec des noms de stars comme David Guetta ou Lady Gaga. Il a pris en photo et posté ses créations sur Twitter. Les commandes affluaient et c’est ainsi que Lulu Frenchie a été lancée. Puis il a rencontré Xavier Niel qui lui a proposé de fabriquer des lunettes de vue pas chères et prêtes en dix minutes. C’était une idée très innovante pour être en rupture avec ce qui existait. L’association est juste parfaite parce que le magasin est devenu rentable en un rien de temps. La duplication du modèle en France a été remarquablement rapide. De nombreuses montures sont disponibles en magasin, il est possible de choisir entre les différentes références existantes. Il est important de savoir que la qualité des montures est tout à fait comparable à celles des grandes marques. Les verres qu’ils utilisent sont pourvus des corrections avec des finitions antireflet, anti-rayures et anti-lumière et sont fabriqués par une filiale du groupe Essilor en République Tchèque.

Les principes de Paul Morlet management

Le but de paul morlet est de rendre les lunettes de vue accessibles à tous. Il veut révolutionner le secteur de l’optique. En effet, de nombreuses personnes n’ont pas les moyens de se payer d’une paire de lunettes de vue, alors que c’est un accessoire qui peut s’avérer être très utile. Cependant, son projet présente des risques car en proposant des lunettes 5 à 10 fois moins chères que le marché actuel, il va avoir des ennuis avec les opticiens et les verriers qui font leur loi sur le fructueux marché de l’optique. Même si le prix est réduit, Paul Morlet management accorde une réelle importance sur la qualité de ses lunettes, effectivement la qualité est au cœur de ses choix. Il est un jeune homme qui a de l’ambition, son objectif est de vendre 400 paires par jour. De cette manière, il pourra facilement augmenter son chiffre d’affaires et élargir le concept en ouvrant encore plus de boutiques en France. La rentabilité dépend donc du volume des ventes.