Pourquoi intégrer un directeur à temps partagé ?

Phoning commercial
Les meilleurs conseils de pour réussir un phoning commercial
avril 30, 2021
Espaces de coworking
Trouver des offres d’espaces de coworking à louer en ligne
mai 20, 2021
directeur

Certaines entreprises, notamment les PME, ont grand besoin de cadres compétents et d’expérience. Ces besoins peuvent être récurrents ou temporaires, mais ne requièrent pas forcément de recrutement à temps plein. Pourtant, pouvoir accéder à ces potentiels et savoir-faire apporte aux PME un réel avantage compétitif. Découvrez les raisons qui poussent les dirigeants d’entreprise à intégrer un directeur à temps partagé.

Le temps partagé

Le « Temps partagé » désigne une solution flexible appropriée aux besoins des PMI et PME. Le dirigeant de ces derniers est trop souvent obligé d’assumer de nombreux rôles en même temps dans l’entreprise (Directeur général, financier, technique, etc.). Pourtant, l’un de ces rôles a tendance à prendre le pas sur les autres et contraint donc le chef d’entreprise à délaisser une partie de ses fonctions, au détriment de la rentabilité, de la qualité et des ventes. Cliquez ici pour plus d’infos à ce sujet.

Par ailleurs, les contraintes en termes de budget ne justifient pas forcément le recrutement d’un Directeur à temps plein. Voilà pourquoi la Direction à temps partagé s’avère être la solution idéale dans certains cas de figure.

La Direction en temps partagé : La solution pour profiter d’un profil expérimenté

Le principe de la direction en temps partagé se base sur le fait de vous attacher les services d’un profil d’expérience dans son domaine d’activité, pour un contrat de services à durée indéterminée, bien plus flexible qu’un contrat de travail. Plus qu’un conseiller, votre Directeur Commercial ou technique à temps partagé est un vrai manager au service de votre Société qui est à la fois promoteur, force de proposition, conseiller et chef d’équipe de votre entreprise.

Par exemple, si le salarié à temps partagé prend en charge la Direction Commerciale, il aura pour mission de dynamiser l’activité de ce département en élaborant le positionnement commercial et la stratégie de l’entreprise sur ses marchés. Puis, il doit assurer la motivation, le management, la formation et le coaching des forces de vente afin de les faire monter en compétence. Enfin, le Directeur Commercial à temps partagé doit veiller à la mise en place des outils nécessaires au pilotage des actions commerciales (reporting, tableaux de bord, CRM, etc.).

À ce titre, le temps partagé ne doit être confondu avec le contrat de travail à temps partiel. En effet, ce dernier est un contrat de travail. Or, le temps partagé permet au chef d’entreprise de s’attacher les services d’un professionnel en direction commerciale ou en direction technique, tout en profitant d’une véritable flexibilité horaire et financière sans pour autant assumer le risque d’un contrat de travail.

Pourquoi les entreprises préfèrent-elles faire appel à un Directeur à temps partagé ?

Une étude réalisée par « Le portail du temps partagé » regroupe les principales motivations des sociétés pour le temps partagé. À vrai dire, en optant pour cette alternative, vous bénéficiez d’une expertise plus pointue, d’une solution flexible, d’une meilleure maîtrise des coûts et d’une délégation du pilotage d’un projet. D’autre part, le Directeur à temps partagé offre une intervention à la carte (d’une demi-journée à 2 jours par semaine), une véritable présence sur le terrain près des équipes et une liberté de transparence et d’échange. À cela s’ajoutent l’écoute et les échanges privilégiés, un regard extérieur qui assure une prise de recul et une contribution à la décision permanente et enfin une augmentation nette de la rentabilité et de la performance.

Seul bémol, cette solution remet souvent la confidentialité des informations en question. En effet, le Dirigeant peut imaginer que le Directeur à temps partagé transmette des informations confidentielles aux autres sociétés avec lesquelles il travaille. C’est la raison pour laquelle, par déontologie, ce type de Directeur ne peut opérer simultanément auprès de deux entreprises concurrentes. D’autant plus, il est faisable de lui faire signer une clause de confidentialité. Ainsi, il pourra toujours communiquer son savoir-faire personnel, et non les informations de ses clients.