Plateforme d’idéation collaborative en entreprise

Webmarketing
Webmarketing : faire confiance à une agence spécialisée
octobre 25, 2019
Opter pour une caisse connectée
Pourquoi opter pour une caisse connectée ?
janvier 15, 2020
idéation

Une plateforme d’idéation collaborative est une plateforme sur internet qui apparait le plus souvent sous le mode SaaS et offre la possibilité de faire une collecte et une évaluation des différentes idées concernant le procédé d’amélioration ou d’innovation. Une plateforme d’idéation peut être mise en place pour un public assez large, il peut s’agir des salariés ou de tous les clients d’une organisation ou encore d’une marque. Une plateforme collaborative est constituée d’un ensemble d’outils de gestion et d’animation des participants, qui servent le plus souvent à des processus de récompenses et de gamification. Pour mettre en place une plateforme d’idéation collaborative, il est important de suivre les règles d’or que nous allons vous lister à la suite de l’article.

Les règles d’or d’une plateforme d’idéation collaborative au sein d’une organisation. 

L’objectif ici est d’avoir une mobilisation d’acteurs tant externes qu’internes autour d’un thème bien précis. Il s’agit d’une démarche qui va permettre aux salariés de mieux s’exprimer pour que les idées de terrain puissent remonter. Pour y arriver, voici quelques règles à respecter.  

Donner du sens. 

Dès le départ, il faut mettre en place des enjeux afin de faire un meilleur partage ; ceci assure une contribution de qualité optimale. Le plus souvent, le procédé d’idéation collaborative s’inscrit au sein d’un projet bien plus grand et les employés veulent connaître les différentes raisons de leur déploiement à propos de telle ou telle thématique. Pour cela, il faudra apporter des réponses à certaines à savoir : 

  • Quels sont les objectifs et les enjeux d’un tel déploiement ? 

  • Quels sont les messages qu’on voudrait faire passer par le biais des questions qui se posent ? 

  • Quels sont les intervenants  concernés par le projet ?

  • Quelle forme d’interaction et de participation voudrait-on obtenir ?

Penser à la mise en œuvre. 

Le défi à relever ici consiste à produire et à choisir les idées dans le but de les mettre en œuvre. Dans ce cas, il serait décevant de faire juste un brainstorming qui va aboutir uniquement sur de vaines promesses. Dès le départ, il est impératif de créer des conditions qui devront permettre à l’aboutissement d’actes concrets. 

Mettre en place une réglementation transparente claire et accessible par tous. 

Se lancer dans un engagement implique qu’il faille créer une atmosphère de confiance qui nécessite en parallèle de la transparence dans la démarche de l’idéation collaborative. D’entrée de jeu, il faut communiquer sur des règles simples : 

  • les phases du processus, 

  • les critères de sélection des différentes contributions, 

  • les membres retenus,

  • le décideur,

  • le processus de mise en œuvre. 

Les règles devront être bien établies en amont, être accessibles par tout le monde et évoquées à  toutes les séances de communication.s

Mettre un équilibre entre expertise et popularité. 

Les processus d’idéation collaborative se basent de nos jours sur des plateformes qui modernisent la boîte à idées d’autrefois. Ainsi, partages, ouverture, commentaires, likes, attribution des points et votes offrent une classification en temps réel et une bonne collaboration. Dans ce cas, il faudra dans un premier temps trier les idées à grande popularité, et dans un second temps, procéder à une élimination et laisser le comité d’experts prendre les décisions finales. 

Faire de la communication par la preuve. 

Un collaborateur exige des preuves ! Il met son énergie et son temps de travail à disposition et demande un « ROI » sur la nécessité de la procédure. Ce « Roi » sera la garantie que ses idées seront très bien évaluées et davantage que les idées choisies vont être correctement mises en œuvre.

Donner de la valeur aux contributeurs. 

Prendre en considération l’apport de chaque contributeur est un élément essentiel pour la réussite des idéations collaboratives futures. Leur satisfaction proviendra en grande partie de leur capacité à prouver leur utilité, en proposant des idées concrètes pour l’entreprise.